Rechercher sur le site

  • Écrivez-nous par email >> contact@auditandco.com

// Modifié par Patrick - ONI
Vous voulez créer votre entreprise ?

Votre projet de création d’entreprise

Créer son entreprise, du projet à la réalité

Créer son entreprise relève d’un véritable challenge au quotidien.
Notre rôle est de vous accompagner à transformer votre idée en projet d’entreprise et au démarrage d’une nouvelle activité.

  • L’analyse de la faisabilité du projet
  • L’aide au choix du statut juridique
  • La détermination du statut fiscal approprié
  • L’aide au choix du régime social du dirigeant
  • L’accompagnement dans la recherche de financement
  • L’établissement du business plan économique (budget prévisionnel, plan de trésorerie, plan de financement, détermination du BFR, etc.)
  • La mise en place d’outils de gestion (tableaux de bord, résultat flash, ratios de gestion, etc.).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Créer son entreprise : les principales étapes

Créer son entreprise est une décision importante et il est recommandé (sauf si vous avez une bonne connaissance de votre marché) d’établir une étude de marché pour connaitre les attentes et les tendances du marché dans votre secteur d’activité.

Une fois l’étude terminée, vous pouvez commencer les démarches pour créer votre entreprise. Pour cela vous aurez, entre autres, à traiter les 4 étapes suivantes:

     1. Établir un Business plan: Ce document permet au futur chef d’entreprise de vérifier la viabilité de son projet. Ce document va  permettre à l’ensemble de vos partenaires (associés, banque..) d’apprécier l’articulation financière, économique et commerciale de votre projet et d’en évaluer la fiabilité.

     2. Financer le démarrage du projet: le business plan permettra de définir le montant des capitaux à mobiliser pour créer son entreprise. Plusieurs modes de financement sont possibles : Le financement participatif (crowdfunding), apport personnel, emprunt bancaire …

     3. Choisir Le statut juridique adapté : il s’agit de faire le choix le plus adapté à votre projet. Les formes les plus courantes sont résumées dans le tableau ci-dessous.

Statut-juridique-auditandco-expertcomptable

Forme juridiqueEntreprise IndividuelleEURL SARL SAS
Nombre d’associésNon applicableUn associé uniqueEntre 2 et 100 associés (personnes physiques ou morales)Un ou plusieurs associés (personnes physiques ou morales)
DirectionL’entrepreneurGérant (un ou plusieurs), obligatoirement personne physique, associée ou non.La direction de la société est assumée par au moins un gérant, personne physique.
Le gérant peut être un associé ou un tiers à l’entreprise.
La direction de la société est assumée par un président, personne physique ou morale. D’autres organes de direction peuvent cependant être prévus par les statuts.
Statut fiscalImpôt sur le revenu de l’entrepreneur (BIC ou BNC)Impôt sur le revenu (BIC ou BNC) avec possibilité d’option à l’IS.Impôt sur les sociétésImpôt sur les sociétés
Responsabilité financièreL’entrepreneur individuel est seul responsable sur l’ensemble de ses biens personnels. sa résidence principale est de droit insaisissable par les créanciers professionnels. Ses autres biens fonciers bâtis ou non bâtis non affectés à un usage professionnel peuvent être protégés en effectuant une déclaration d’insaisissabilité devant notaire.La responsabilité de l’associé est limitée au montant de ses apports, sauf s’il a commis des fautes de gestion ou accordé des cautions à titre personnel.La responsabilité de l’associé est limitée au montant de ses apports, sauf s’il a commis des fautes de gestion ou accordé des cautions à titre personnel.La responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports, sauf s’ils ont commis des fautes de gestion ou accordé des cautions à titre personne.
Statut social du dirigeantTNS (travailleur non salarié)TNS (travailleur non salarié) si associé ou rattaché au régime général de la sécurité sociale des salariés si non-associé.TNS (travailleur non salarié) si le gérant (ou le collège de co-gérants) détient la majorité des parts, sinon rattaché au régime général de la sécurité sociale des salariés.Rattaché au régime général de la sécurité sociale des salariés.

     4. Effectuer les Formalités: elles dépendent de la forme juridique choisie. Le futur chef d’entreprise s’adressera au Centre de Formalités des Entreprises dont il dépend en fonction de l’activité de l’entreprise afin d’effectuer certaines formalités. Pour les formes juridiques sociétales (EURL, SARL, SAS), il faudra rédiger les statuts qui reprennent les caractéristiques de la société (dénomination social, capital social, objet social, durée …).

Si vous souhaitez plus de détails ou un accompagnement dans ce parcours, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Appelez-nous : 01 44 86 09 90